RÉÉVALUATION PAR LA CO-ÉCOUTE (RC)

LA THÉORIE DE BASE DE LA RÉÉVALUATION

PAR LA CO-ÉCOUTE (RC) sur laquelle se fonde

le travail de Sustaining All Life.

La Réévaluation par la Co-écoute (aussi connue sous le nom de RC ou Co-écoute) est un processus visant à libérer les humains et la société dans son ensemble des effets d'expériences précoces blessantes afin que nous puissions retrouver un fonctionnement pleinement intelligent. La Co-écoute se pratique en binômes dans lesquels les personnes s'écoutent et s'aident mutuellement à relâcher leurs émotions pénibles. Comme il n'y a aucun échange d'argent entre les personnes qui s'écoutent dans ces binômes, la Co-écoute peut être utilisée par tout individu, quelles que soient ses conditions économiques.

Sustaining All Life a organisé des "mini-séances" lors du Sustainable Innovation Forum à Paris en 2015 (COP21), pendant lesquelles les participants s'écoutaient à tour de rôle.

Les membres des Communautés de Réévaluation par la Co-écoute se préoccupent des dommages causés à l'environnement et de leurs liens avec l'oppression depuis les années 90. Au sein des Communautés de Co-écoute, les personnes participent à des groupes ou des ateliers dans lesquels elles s'écoutent à tour de rôle et s'encouragent à relâcher leurs émotions, afin de pouvoir guérir d'anciennes blessures et d'être davantage capables de penser, de faire entendre leur voix et de mobiliser et diriger d'autres personnes dans la construction d'un monde où toutes les formes de vie sont considérées précieuses et l'environnement est restauré et préservé.

Sustaining All Life (SAL), un projet de la Réévaluation par la Co-écoute, utilise le soutien mutuel et l'écoute motivée pour libérer les gens des effets des blessures et de l'oppression. Nous utilisons également ces outils pour éliminer beaucoup des difficultés à travailler ensemble. Ce travail personnel guérit les dégâts internes, et en conséquence, permet aux gens de penser plus clairement à la crise environnementale, de bâtir et de renforcer des alliances et de prendre plaisir à travailler ensemble pour rendre le monde meilleur. Ce travail de guérison apporte aussi courage et ténacité, ainsi qu'une confiance dans l'idée que nous pouvons créer un avenir juste et durable pour tout le monde.

La Réévaluation par la Co-écoute considère tous les êtres humains comme fondamentalement intelligents, coopératifs et bons. Nous supposons qu'il est naturel pour un être humain d'avoir de bonnes relations avec les autres êtres humains, de penser correctement, d'agir avec sagesse et succès, et d'aimer la vie.

Dans cette hypothèse, chaque être humain agit et coopère correctement sauf quand des automatismes de détresse émotionnelle interfèrent. Alors les sentiments négatifs et les comportements irrationnels, telle que l’incapacité à coopérer ou à communiquer remplacent le comportement humain naturel. Ces "automatismes de détresse" sont les conséquences de blessures physiques ou émotionnelles, beaucoup d'entre elles remontant à l'enfance, et dont nous n’avons jamais complètement guéri. Nous les réactivons quand quelque chose dans notre environnement présent nous rappelle d'anciennes expériences de souffrance.

Les effets résiduels d'expériences de détresse passées auraient pu être éliminés rapidement et définitivement, au moment où nous avons été blessés, en utilisant les processus naturels de "décharge" émotionnelle (par exemple, pleurer, rire, et trembler). Après une décharge émotionnelle, le cerveau d'une personne est capable de penser plus clairement et de réévaluer ce qui s'est passé pendant l'incident qui a causé la détresse initiale.

Au lieu de cela, certains conditionnements sociaux contre la décharge émotionnelle portés par nos cultures, et qui nous ont été infligés de façon rigide quand nous étions enfants (par exemple, "Ne pleure pas", ou "Sois un grand garçon") ont perturbé et empêché la guérison de nos souffrances et mené à une accumulation croissante de détresses et de tensions. Tout cela fait qu'arrivés à l'âge adulte, nos capacités initiales à avoir de bons rapports avec les autres, à réussir, et à aimer la vie, se trouvent sérieusement limitées. L'incapacité à récupérer de nos blessures perturbe aussi nos progrès collectifs vers une société qui encourage tous les êtres humains à s'épanouir dans des relations coopératives et respectueuses.

Dans la Réévaluation par la Co-écoute, nous récupérons la capacité naturelle à guérir de nos blessures. Pour cela, la condition principale est un.e écoutant.e sincèrement intéressé.e, qui reste détendu.e face à nos tensions, et qui comprend et encourage le fonctionnement du processus de décharge émotionnelle. Nous pouvons utiliser ce soutien mutuel et cette écoute motivée pour nous libérer de l'accumulation de peurs, d'isolement et de sentiments d'impuissance et de découragement qui interfèrent avec notre capacité à affronter et à résoudre la crise climatique.

Beaucoup de nos détresses accumulées résultent de blessures infligées par la société, que nous regroupons sous le terme d'oppression (le racisme en est un exemple). Chaque adulte dans chaque société actuelle a été conditionné, à travers l'imposition d'automatismes de détresse, à fonctionner dans les deux rôles d'opprimé et d'oppresseur. (Par exemple, la même personne peut être opprimée par le racisme et oppressive par rapport au sexisme.)

L'oppression n'est ni inévitable, ni inhérente aux êtres humains. Elle survient et opère seulement en s'appuyant sur des automatismes de détresse. Aucun être humain ne consentirait à se soumettre à l'oppression si un automatisme de détresse d'une telle soumission n'avait été installé précédemment à un moment où cette personne était en situation de souffrance. Aucun être humain ne consentirait jamais à participer à l'oppression d'un autre être humain si un automatisme de détresse n'avait été installé précédemment. Une fois ces automatismes en place, nous sommes susceptibles d'agir envers les autres de façon irrationnelle et oppressive, y compris envers les gens de notre propre groupe et même vis à vis de nous-mêmes. (Par exemple, lorsque le racisme a blessé les gens au point qu'ils l'ont intériorisé inconsciemment, ils peuvent se rabaisser et se maltraiter eux-mêmes ou les membres de leur propre groupe.) Les individus peuvent se libérer des dégâts causés par le racisme, et les autres oppressions, grâce au processus de décharge émotionnelle. Cette guérison donne aux individus la capacité de s'organiser et de lutter pour l'élimination du racisme dans les institutions et la société.

Nous avons formé SAL en 2014 et nous avons depuis publié beaucoup de textes sur les liens entre le changement climatique et l'oppression. Une délégation [SAL] a participé aux COP21-25 pour y présenter nos outils de soutien mutuel et d'écoute motivée, ainsi que nos perspectives sur le changement climatique et l'oppression. Nous sommes actifs dans de nombreux projets de justice climatique dans le monde. La Réévaluation par la Co-écoute est actuellement pratiquée dans plus de quatre-vingt-dix pays.
Vous trouverez plus d'informations sur la Réévaluation par la Co-écoute ici: reevaluationcounseling.org

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Copyright © 1952-2019 Re-evaluation Counseling. All rights reserved