Semaine du Climat, 21-27 septembre 2020

Mode éclair et défilé provocateur

 

Atelier en ligne

Lundi 21 septembre

10:00 — 12:00 PM EDT
14:00 — 16:00 TU

Suivi d'un groupe de soutien optionnel

En anglais, avec interprétation en français

Pour l'événement Zoom

Ressources
SAL/UER

UER Logo.jpg

La mode est la deuxième industrie la plus polluante dans le monde, après l'industrie du pétrole. Son chiffre d'affaire est estimé à trois mille milliards de dollars. Elle produit plus d'émissions de gaz à effet de serre que les vols et les transports internationaux réunis. Elle est l'une des consommatrices les plus importantes d'eau potable sur la planète.
Les femmes sont ciblées et vulnérables face à l'industrie de la mode. Les femmes sont également affectées de façon disproportionnée par l'urgence climatique. Les femmes peuvent jouer une rôle clé dans la lutte pour la justice climatique et un système économique durable.
Cet atelier est une occasion de :
★ Obtenir une idée claire de la façon dont la vie des femmes des pays du Nord et de celles des pays du Sud est affectée par l'industrie de la mode, par la production, le marketing et la distribution d'habillement bon marché et intentionnellement jetable.
★ Visionner a:dress, un court-métrage mettant en scène des femmes artistes qui utilisent un "défilé provocateur" pour aborder les questions de la mode éclair, du sexisme, du racisme et de la justice climatique
★ Entendre de la part d'un groupe diversifié de femmes à propos des approches employées par Sustaining All Life (SAL) et United to End Racism (UER) pour guérir des dommges causés par l'oppression, augmenter notre efficacité au sein du mouvement pour la justice sociale et éviter le surmenage

Le Travail de SAL et de UER

Il est possible de limiter les effets du changement climatique provoqué par l’homme et de restaurer l’environnement, et des changements majeurs sont nécessaires pour y parvenir. Sustaining All Life (SAL) et United to End Racism (UER) estiment que la crise environnementale ne peut être résolue sans mettre fin au racisme, au génocide des peuples autochtones, au classisme, au sexisme et aux autres oppressions. L’impact de la destruction de l’environnement et
du changement climatique se fait surtout sentir sur les groupes visés par ces oppressions et sur d’autres populations vulnérables (notamment les personnes âgées, handicapées et très jeunes).

Pour bâtir un mouvement suffisamment puissant pour résoudre la crise climatique, SAL et UER estiment que les obstacles suivants doivent être surmontés : (1) les divisions de longue date entre les nations et entre les groupes de personnes causées par l’oppression (en particulier par le racisme,
le génocide des peuples autochtones et le classisme), (2) les sentiments répandus de découragement et d’impuissance, (3) une réaction trop lente à l’accumulation des dégâts causés au climat de la Terre, (4) les difficultés à traiter efficacement les liens entre la crise environnementale et les défaillances de notre système économique.

Nous avons constaté que ces obstacles sont le plus rapidement surmontés lorsque les gens guérissent des dommages mentaux et émotionnels causés
par l’oppression. Les événements de la SAL et de l’UER donnent l’occasion
aux gens de s’écouter les uns les autres à tour de rôle tout en encourageant
le relâchement émotionnel. Nous devenons plus aptes à penser, à parler en public, à mobiliser, à unir et à diriger les autres dans la construction d’un monde durable.

SAL et UER sont des projets de la Réévaluation par la Co-écoute et utilisent ses outils ; la Réévaluation par la Co-écoute existe actuellement dans 95 pays.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Copyright © 1952-2020 Re-evaluation Counseling. All rights reserved