Semaine du Climat, 21-27 septembre 2020

Femmes, filles et justice climatique

 

Atelier en ligne

Jeudi 24 septembre

1:00 — 2:30 PM EDT
17:00 — 18:30 TU

Suivi d'un groupe de soutien optionnel

En anglais, avec interprétation en kikuyu et espagnol

Pour l'événement Zoom

Ressources
SAL/UER

Screen Shot 2020-07-26 at 6.39.22 PM.png
UER Logo.jpg

L'urgence climatique affecte les filles et les femmes de manière disproportionnée, ainsi que le travail essentiel que nous accomplissons. Les femmes ont un statut socioéconomique et un pouvoir inférieurs aux hommes, et les désastres nous mettent dans des situations encore plus difficiles. De multiples oppressions accroissent les conséquences. La crise climatique engendre une instabilité sociétale qui augmente le viol et les autres violences envers les femmes. L'intelligence des femmes et leur compréhension de l'importance des relations doivent être au centre des solutions climatiques. Le sexisme, la domination masculine et les divisions artificielles entre femmes blanches et femmes de couleur sont d'énormes obstacles à l'élimination du changement climatique.
Dans cet atelier, nous allons :
★ Écouter des expériences de femmes en ces temps de crise climatique
★ Découvrir les approches employées par Sustaining All Life (SAL) et United to End Racism (UER) pour guérir des dommages causés par l'oppression, augmenter notre efficacité au sein du mouvement pour la justice sociale et éviter le surmenage
★ Permettre aux femmes et aux hommes de guérir des dommages causés par le sexisme et la domination masculine, en transformant la dynamique du pouvoir entre femmes et hommes afin que les femmes soient au centre de tous les processus de décision et que nous soyons tou·te·s de véritables allié·e·s

Le Travail de SAL et de UER

Il est possible de limiter les effets du changement climatique provoqué par l’homme et de restaurer l’environnement, et des changements majeurs sont nécessaires pour y parvenir. Sustaining All Life (SAL) et United to End Racism (UER) estiment que la crise environnementale ne peut être résolue sans mettre fin au racisme, au génocide des peuples autochtones, au classisme, au sexisme et aux autres oppressions. L’impact de la destruction de l’environnement et
du changement climatique se fait surtout sentir sur les groupes visés par ces oppressions et sur d’autres populations vulnérables (notamment les personnes âgées, handicapées et très jeunes).

Pour bâtir un mouvement suffisamment puissant pour résoudre la crise climatique, SAL et UER estiment que les obstacles suivants doivent être surmontés : (1) les divisions de longue date entre les nations et entre les groupes de personnes causées par l’oppression (en particulier par le racisme,
le génocide des peuples autochtones et le classisme), (2) les sentiments répandus de découragement et d’impuissance, (3) une réaction trop lente à l’accumulation des dégâts causés au climat de la Terre, (4) les difficultés à traiter efficacement les liens entre la crise environnementale et les défaillances de notre système économique.

Nous avons constaté que ces obstacles sont le plus rapidement surmontés lorsque les gens guérissent des dommages mentaux et émotionnels causés
par l’oppression. Les événements de la SAL et de l’UER donnent l’occasion
aux gens de s’écouter les uns les autres à tour de rôle tout en encourageant
le relâchement émotionnel. Nous devenons plus aptes à penser, à parler en public, à mobiliser, à unir et à diriger les autres dans la construction d’un monde durable.

SAL et UER sont des projets de la Réévaluation par la Co-écoute et utilisent ses outils ; la Réévaluation par la Co-écoute existe actuellement dans 95 pays.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Copyright © 1952-2019 Re-evaluation Counseling. All rights reserved